Puis-je attraper les vers de mon chien ou de mon chat ?

Partagez Sur

Nous nous inquiétons souvent de la santé de notre chien ou de notre chat en matière de parasites, mais nous oublions que nous sommes aussi concernés. Découvrez comment les chiens ou les chats peuvent nous transmettre leurs vers !

La plupart des chiens et des chats finissent par avoir des vers un jour ou l’autre. Il est donc conseillé de vermifuger régulièrement les animaux domestiques pour lutter contre ces hôtes indésirables. Nous vermifugeons en général nos compagnons à quatre pattes pour leur épargner des désagréments, mais c’est aussi essentiel pour nous préserver du risque. Il faut savoir que certains vers affectant les chiens et les chats sont transmissibles à l’humain. C’est le cas des ascaris et des ankylostomes. Nous vous expliquons ci-dessous quels parasites intestinaux votre animal de compagnie peut attraper et comment limiter les risques pour lui et pour vous.

chat

Les ascaris

Les chiens et les chats attrapent des ascaris au contact de sols contaminés, en mangeant leurs proies ou via le lait maternel. Les chiennes gestantes peuvent même transmettre des ascaris à leur fœtus par le biais du placenta, si bien que de nombreux chiots sont déjà infestés avant de naître. Si les chiens adultes ne montrent généralement pas de signes d’infestation, les chiots peuvent présenter des symptômes graves (ventre gonflé, vomissements et diarrhée), qui peuvent même s'avérer mortels dans les cas les plus critiques.

Les ascaris peuvent aussi provoquer des maladies chez l’humain, qui peut ingérer sans le savoir les œufs microscopiques qui se trouvent dans les selles de chats et de chiens infestés. Nous pouvons aussi ingérer des œufs d’ascaris au contact de la terre (dans laquelle ils survivent pendant des années) ou en mangeant des légumes crus mal lavés. Enfin, nous pouvons aussi être contaminés au contact d’un chien ou d’un chat, car les œufs se collent dans leur pelage. Sachant qu’une chienne non traitée et ses chiots peuvent produire pas moins de 15 millions d’œufs d’ascaris par jour, on vous laisse imaginer le potentiel de contamination ! Il faut donc se montrer particulièrement vigilant en matière d’hygiène avec les chiots et les chatons. Les jeunes enfants aussi ne sont pas à l’abri d’une contamination. S’ils jouent dehors, dans la boue ou dans le sable, et ne se lavent pas assez bien les mains, ils pourraient facilement ingérer des œufs d’ascaris.

Heureusement, lorsque nous ingérons des œufs d’ascaris par mégarde, notre système immunitaire intervient et règle le problème. Dans certains cas cependant, les larves de ce parasite peuvent migrer dans notre organisme et provoquer des symptômes graves. Par exemple, si les larves se logent dans les yeux, elles peuvent causer le syndrome de « larva migrans oculaire », qui peut rendre aveugle. C’est un syndrome rare, heureusement, mais qui donne à réfléchir. Pour cette raison parmi d’autres, il est essentiel de traiter régulièrement les animaux domestiques contre les ascaris. 

Les ténias

Les chiens et les chats peuvent être contaminés par le ténia, aussi appelé « ver plat », lorsqu’ils ingèrent des puces infestées et lorsqu’ils chassent, puis mangent leurs proies (ou de la viande crue).

Les ténias sont de longs vers annelés qui vivent dans l’intestin. Au fil du temps, leurs petits anneaux remplis d’œufs se détachent et sont expulsés dans les selles de votre chien ou de votre chat. Ils ne sont alors plus vivants, mais restent mobiles un certain temps : il se peut donc que vous observiez de minuscules segments blancs, semblables à des grains de riz, ramper autour de l’anus de votre animal ou dans ses selles. Cela peut provoquer une irritation au niveau de l’anus de votre chien ou de votre chat, ce qui peut l’amener à frotter son arrière‑train par terre pour soulager les démangeaisons. Parmi les symptômes d’une infestation par le ténia, citons la perte de poids et un malaise général, bien que souvent, les animaux ne présentent aucun symptôme. Il est donc toujours préférable de vermifuger régulièrement votre animal de compagnie pour le préserver de ces parasites intestinaux.

Les humains peuvent aussi attraper une espèce de verplat qui leur est spécifique en mangeant de la viande contaminée qui n’aurait pas été suffisamment cuite. Une autre manière d’attraper des vers plats est par contact d’un chat ou d’un chien, en ingérant une puce infestée par exemple, ce qui est toutefois très peu probable. Certaines espèces de ténias, comme le ténia du renard, peuvent causer chez l’humain une maladie portant le nom de « hidatidose », qui se manifeste par le développement de kystes dans les organes.

Les ankylostomes 

Les chiens peuvent attraper des ankylostomes en ingérant des larves de ce parasite digestif présentes dans le sol. Si les animaux adultes ne présentent généralement pas de symptômes, les jeunes chiens peuvent souffrir de diarrhée, de léthargie et d’anémie.  

Les ankylostomes peuvent aussi toucher les humains. Si vous marchez à pieds nus sur un sol contaminé, les larves peuvent pénétrer dans la peau et causer des irritations et des démangeaisons. 

Les vers du poumon

Les vers pulmonaires (Angiostrongylus vasorum), qui peuvent entraîner de graves problèmes de santé, parfois mortels, chez les chiens, sont heureusement sans danger pour l’humain. Les chiens peuvent ingérer des larves du ver pulmonaire en mangeant volontairement ou non des escargots ou des limaces (ou leur bave), ou encore des grenouilles. Une fois qu’elles sont à l’intérieur de l’organisme, les larves migrent jusqu’au cœur, où elles se développent en vers adultes et pondent des œufs. Les œufs migrent ensuite dans les poumons et se transforment en larves que le chien expectore et avale. Les larves sont ensuite expulsées dans les selles, pour être à nouveau ingérées par les escargots et limaces, et ainsi de suite.

Les symptômes varient et peuvent comprendre une toux, des saignements anormaux, un malaise général et des changements de comportement, comme une léthargie et une dépression. Si vous pensez que votre chien est infesté, rendez-vous sans tarder chez votre vétérinaire.

Que faire pour en finir avec les vers?

Il existe toutes sortes de traitements vermifuges, comme les comprimés vermifuges Milbemax® Chat. Il est recommandé de vermifuger les chiens et les chats au moins une fois tous les trois mois.

Le saviez-vous ?

Chez l’humain, le ténia adulte peut atteindre 2,5 mètres de long et vivre jusqu’à 30 ans.1  Un trentième anniversaire que l’on ne souhaiterait à personne, pas même à son pire ennemi !
Cliquez ici pour obtenir de plus amples informations sur le mode de fonctionnement des comprimés Milbemax Chat et pour savoir où vous en procurer.

 Photo d’une femme avec un chat. Seresto protège votre chat contre les puces et les tiques pendant pas moins de 8 mois
Title

Partagez Sur

Connect with Elanco

PM-BE-21-0278

Date de révision : juillet 2021

©2022 Elanco or its affiliates